News & Blog

La parfumerie  : du Glam au Green
By April 06, 2020 0 Comment

La parfumerie : du Glam au Green

Le parfum : de nouveaux enjeux environnementaux 

L'environnement agressé par les parfums conventionnels 

Le parfum est, depuis la fin du XIX siècle, composé de matières naturelles et de synthèse. Dans ces dernières, on trouve des aldéhydes du N°5 de Chanel, l'éthylvanilline de Shalimar de Guerlin, l'hédione d'Eau Sauvage de Dior, la calone de l'Eau d'Issey Miyake.

Certaines marques ont fait le choix du tout naturel, un exercice de style qui a ses limites olfactives " en naturel, on dispose d'environ 400 matières premières contre 4000 en parfumerie conventionnelle" souligne Valérie Demars, fondatrice des parfums naturels Maison de Mars et directrice en innovation recherche et développement Léa Nature. Les parfums certifiés Bio par écocert sont limités, donc rares. La réglementation les oblige à être naturels, sans molécule de synthèse ni additifs chimiques, mais aussi sans absolu de fleurs, car l'absolu est obtenu par extraction au solvant, produit issu de la pétrochimie, non autorisé même s'il n'en reste aucune trace dans l'absolu. La palette se resserre sur les isolats et les huiles essentielles.

(Article Version Femina Février 2020)Article femina 2020

Leave your thought