News & Blog

Le parfum naturel et l’aromaparfumerie
By August 26, 2020 1 Comment

Le parfum naturel et l’aromaparfumerie

La parfumerie actuelle

La parfumerie a beaucoup évolué depuis cinquante ans, et aujourd'hui 80% du prix de vente d'un parfum est constitué par la publicité et le marketing. La composition parfumante ne représente maintenant qu'une partie infime du budget, ce qui restreint fortement le choix des matières. Ainsi, seuls des produits de synthèse sont envisageables pour répondre aux contraintes draconiennes imposées aux créateurs de parfums, où la publicité prime sur la qualité des ingrédients.

Dans les années 60, les parfums contenaient encore 75% de produits naturels pour 25% de produits de synthèse. Aujourd'hui, le pourcentage de matières naturelles est largement inférieur à 25%. Les principales causes de cette chute sont bien sûr dues aux progrès de la chimie de synthèse, mais surtout aux conditions imposées à la production de parfums, son prix et les nouvelles réglementations. 

Un autre facteur important dans l'évolution de l'utilisation des produits naturels est la production en masse de parfums. Un lancement dans une grande maison de parfum démarre avec une tonne de concentré. Dans ces proportions, il est impossible de fabriquer des parfums uniquement avec des matières naturelles (1).

De l'aromachologie à l'Aromaparfumerie®

L'aromathérapie est une branche de la phytothérapie. Elle a été créée par le chimiste Gattefossé en 1910. Il s'agit de l'utilisation des essences naturelles à des fins thérapeutiques. C'est une thérapie naturelle qui repose sur la relation existant entre les composants chimiques des essences naturelles et les activités thérapeutiques qui en découlent. Les essences naturelles sont choisies en fonction de leur composition, où chaque molécule présente certaines propriétés physiques (2).

L'odorat est le seul de nos sens qui n'accède pas directement à la conscience

Le message olfactif que l'on perçoit lorsque l'on sent un parfum passe d'abord par l'inconscient, par l'intermédiaire du système limbique. C'est cette partie du cerveau qui est le siège de nos émotions, et joue un rôle prépondérant dans notre comportement de tous les jours. Le système limbique est aussi le lieu où se forme la mémoire ; c'est pourquoi un parfum est systématiquement associé à un souvenir. Chaque personne perçoit alors différemment un parfum, suivant son vécu et ses expériences olfactives. C'est ainsi que le parfum que nous respirons déclenche des réactions physiologiques sans que nous en ayons conscience. En plus de ce comportement positif (plaisir du parfum) ou négatif (refus, fuite), le parfum déclenche aussi une réaction spécifique sur notre organisme (3).

L'Aromaparfumerie® est l'alliance de la belle parfumerie et du pouvoir des plantes

Selon les principes de l'aromathérapie et de l'olfactothérapie, elle sublime l'art de la parfumerie en utilisant le pouvoir d'évocation des parfums et de la bienfaisance des essences naturelles. Un cœur actif composé de 21 essences naturelles est présent dans chaque parfum et agit sur le psychisme pour procurer un bien-être général. Les matières naturelles qui l'entourent créent alors le sillage unique des fragrances et symbolisent un caractère, une personnalité. Chaque parfum a une action spécifique et procure joie de vivre, relaxation, et autant de sentiments que peuvent véhiculer les essences naturelles. L'Aromaparfumerie® utilise au minimum 95% de matières naturelles.

Le naturel : une efficacité décuplée

Les essences naturelles, résines et absolues sont extraites directement de la plante. Ces matières naturelles sont l'âme de la plante. La plante grandit en captant la lumière du soleil, et la transforme pour créer sa propre énergie ; l'essence naturelle qui en est extraite contient donc toute cette information.

Les matières synthétiques de la parfumerie sont, elles, fabriquées par l'homme par des procédés de réactions chimiques. Contrairement aux matières naturelles qui sont des complexes composés de nombreuses molécules odorantes, les matières synthétiques reposent généralement sur une seule molécule, plus ou moins purifiée. De plus, les molécules de départ, qui après des réactions forment la molécule finale, ne contiennent pas le même message vibratoire, aucune énergie provenant de la nature même. Ainsi, le composé formé ne présente pas exactement les mêmes propriétés biochimiques puisqu'il s'agit 'une molécule isolée, et l'aspect énergétique n'est pas du tout identique à la molécule naturelle.

Le mécanisme quantique de l'olfaction explique en grande partie ce phénomène. En effet, nos récepteurs olfactifs fonctionneraient exactement comme un spectroscope à effet tunnel. Ainsi, les molécules ne seraient plus reconnues par leur forme, mais bien par leur énergie, proportionnelles à leur fréquence vibratoire. Les molécules auraient alors un message bien plus vaste que les simples caractéristiques étudiées en physique classique (5).

Valérie DEMARS et Thibaut BÉGUIER

Références

  1. Le Guérer A. Le parfum, des origines à nos jours, Odile Jacob. 2005.
  2. Werner M., Von Braunschweig R. L'Aromathérapie, Vigot. 2007.
  3. Melernerich U., Golebolwski J., Fernandez X., Cabrol Brass D. « De la molécule à l'odeur », L'Actualité  Chimique 2005 ; 289:2940.
  4. Gérault G., Sommerard JC., Béhard C., Mary R. Le guide de l'olfactothérapie, Albin Michel. 2011
  5. Penoël D. L'aromathérapie quantique. 

Comment (01)

    • Avatar
      Pergame
      Aug 27, 2020

      Merci pour cet article particulièrement intéressant ! J'ai dernièrement acheté votre parfum naturel Mystique Améthyste et je ne peux plus m'en passer ^^

Leave your thought