News & Blog

AROMATHÉRAPIE & PLEINE LUNE : 4 essences naturelles féminines
By April 30, 2020 0 Comment

AROMATHÉRAPIE & PLEINE LUNE : 4 essences naturelles féminines

Célébrer sa féminité avec les huiles essentielles           

Les extraits aromatiques accompagnent les femmes depuis la nuit des temps. Ils sont appréciés pour leur parfum, leurs vertus médicinales et pour compléter les rituels.
Nous allons aujourd’hui nous intéresser à quelques huiles essentielles qui apportent un soutien aux femmes, tout au long de leur cycle menstruel.
A l’occasion de la pleine lune, nous aborderons ensuite un rituel méditatif pour célébrer sa féminité à l’aide d’une huile essentielle à l’évocation sacrée.

La rose : reine des fleurs

Pour aborder le thème de la féminité, commençons par citer la reine des fleurs: la Rose*. Reliée au mysticisme et à l’amour divin, elle représente la Vierge Marie. Elle est également associée à Vénus et Aphrodite, déesses de l’amour, de la séduction et de la beauté féminine. Vous pouvez d’ailleurs la retrouver dans les parfums Belle Rose d’Aimée de Mars et Belle Aphrodite d’Eau de Mars. La Rose de Damas (Rosa damascena) produit une huile essentielle à la senteur fleurie profonde, que l’on obtient par distillation à la vapeur d’eau. Bien qu’elle ait traditionnellement une connotation féminine, il serait dommage de réserver son parfum vibrant uniquement aux femmes, car sa symbolique autour de l’Amour est universelle et peut interpeller chacun de nous. C’est une huile essentielle reliée au cœur, à la générosité et qui reconnecte chacun à l’amour de soi et des autres. Elle apporte harmonie et confiance, en apaisant les chocs émotionnels liés à des problématiques affectives. En olfaction, elle est également indiquée en cas de deuil, de tristesse profonde et de sentiment de vide intérieur.

Syndrome prémenstruel et règles

Ragnagnas, coquelicots, menstrues, lunes… Tous ces mots (et bien d’autres) évoquent la première phase du cycle féminin : les règles. Les huiles essentielles permettent d’accompagner ces quelques jours parfois difficiles à vivre, ainsi que le syndrome prémenstruel.

Le syndrome prémenstruel constitue un ensemble de symptômes physiques et psychologiques, survenant généralement 2 à 7 jours avant les règles : fatigue, seins sensibles, bas-ventre gonflé, maux de tête, irritabilité… Pour vous aider à traverser plus sereinement cette période, misez sur l’essence de Bergamote* (Citrus Bergamia). Avec sa personnalité solaire, elle apporte de la lumière lorsqu’on est en proie à des pensées négatives tout en favorisant la lucidité d’esprit. Son huile essentielle est équilibrante (idéale lorsqu’on subit des variations d’humeur), et elle fait des merveilles en cas d’agitation, d’anxiété ou de troubles du sommeil. Sa finesse et ses notes d’agrumes ensoleillent l’âme. Elle entre d’ailleurs dans la composition des parfums Divine Émeraude et Maison Eucalyptus Bergamote de Maison de Mars. Pour bénéficier des bienfaits de l’essence de Bergamote* : déposez-en une à deux gouttes sur un mouchoir. Approchez-le sans toucher les ailes du nez**, et prenez trois grandes inspirations.

Pour apaiser les douleurs durant les règles, misez sur les propriétés antispasmodiques d’une grande plante féminine : la Sauge sclarée* (Salvia sclarea). Mélangez une goutte de son huile essentielle à quatre gouttes d’huile végétale (Noyaux d’abricot, Noisette, Olive, Jojoba) dans le creux de la main, et massez le bas-ventre. C’est également une huile essentielle harmonisante du cycle féminin et des émotions. En olfaction, elle a une action positive sur le moral et la confiance en soi. Avec ses notes herbacées chaleureuses, musquées et ambrées, elle sert d’ailleurs régulièrement de fixateur dans les parfums. Elle favorise la créativité et les rêves dont on se souvient précisément. Elle fait partie de la même famille que la Sauge blanche (Salvia apiana) dont la plante est séchée et traditionnellement utilisée en fumigation dans les rituels de purification.

Pour utiliser l’huile essentielle de Sauge sclarée* (Salvia sclarea) en olfaction, déposez-en une à deux gouttes sur un mouchoir. Approchez-le sans toucher les ailes du nez**, et prenez trois grandes inspirations.

Féminin sacré

Le cycle féminin est depuis la nuit des temps associé au cycle lunaire, et à la notion de rituel. Le mot sanskrit « ritu » signifie « règles », et est la racine du mot « rituel ». Dans certaines traditions amérindiennes, on estimait qu’au moment de leurs menstruations, les femmes étaient au point culminant de leur pouvoir et devaient être honorées. Elles se réunissaient à cette occasion dans la Moon lodge pour se détacher des préoccupations extérieures et initier un travail à l’intérieur de soi, afin de recevoir les visions et les intuitions.

Le terme de Féminin sacré fait référence au pouvoir des femmes, à leur complexité et à la « magie » (ou énergie) qu’elles ont en elles et qui les unit. La sensibilité et l’intuition occupent une place centrale, donnant accès à des ressources infinies pour s’épanouir dans le monde.

Pour accompagner la célébration de cette féminité, je vous propose de nous pencher sur la Myrrhe douce* (Commiphora myrrha), pendant féminin de l’Encens oliban* (Boswelia carterii). Au même titre que l’Encens et l’Elémi, la Myrrhe est un arbre sacré qui une fois entaillé permet de récolter une résine à la couleur d’ambre. Les notes balsamiques et chaleureuses de son huile essentielle accompagnent à merveille les méditations, et les rituels sacrés. Enveloppante, elle rassure ceux qui traversent un désert émotionnel et spirituel. A la manière d’un guide, elle aide à trouver son chemin en favorisant la volonté et la force physique d’aller de l’avant. Grande cicatrisante des plaies corporelles**, en olfaction elle aide aussi à panser les blessures de l’âme.

Méditation olfactive de pleine lune

Créez une ambiance chaleureuse et propice au recueillement, en disposant des objets auxquels vous tenez et qui vous inspirent une dimension sacrée. Allumez par exemple une bougie, déposez vos pierres et cristaux, ou des éléments de la nature (feuilles, bois, fleurs…). Munissez-vous de l’huile essentielle de Myrrhe douce* (Commiphora myrrha) et d’une mouillette ou d’un mouchoir. Déposez une à deux gouttes de l’huile essentielle sur le support, et approchez-le sans toucher les ailes du nez. Vous pouvez fermer les yeux et prendre des inspirations calmes, partant du ventre.

Visualisez un endroit que vous aimez, dans lequel vous vous sentez bien. Puis, revenez à la senteur de la Myrrhe. Est-ce agréable ? Des images vous viennent-elles ? Vous pouvez tenter de décrire son odeur, avec vos mots. Pouvez-vous relier certaines de ses facettes à des senteurs ou des ambiances que vous connaissez ? Prenez un moment pour analyser les émotions qui vous traversent, sans les juger ni vous y attacher. Laissez les pensées venir, et partir.

Accordez-vous le temps nécessaire pour vous imprégner des bienfaits de l’huile essentielle. Lorsque vous êtes prête, vous pouvez revenir à une respiration normale. Ouvrez doucement les yeux, revenez à votre rythme. Si vous le souhaitez, vous pouvez prendre un cahier ou une feuille pour recueillir vos impressions.

Pour vous rappeler les bienfaits de cette méditation lunaire, retrouvez la Myrrhe dans Mystique améthyste. A porter comme un talisman.

* Précautions : Les huiles essentielles sont à utiliser avec prudence chez les femmes enceintes, allaitantes, en cas de cancer hormono-dépendant, mastose, fibrome, chez les personnes épileptiques, asthmatiques et les enfants de moins de 6 ans. Demandez conseil à une personne dûment formée à l’aromathérapie dans les cas cités ci-dessus, avant de les utiliser.

** En cas d’application cutanée, diluez les huiles essentielles dans de l’huile végétale (Noyaux d’abricot, Noisette, Olive, Jojoba, …). Si vous appliquez une essence d’agrume sur votre peau (comme celle de Bergamote), veillez à ne pas vous exposer au soleil dans les heures suivantes.

Article d'Iiris HAESENDONCK, praticienne en aromachologie

Bibliographie

Baudoux, D. (2017). Aromathérapie. Biochimie des molécules. Propriétés pharmacologiques. Indications thérapeutiques. 100 huiles essentielles. (Dunod éd.).

Bitsas, A. (2009). Aromathérapie Corps et Âme: Comment ajuster complexité aromatique et complexité humaine. Bruxelles, Belgique : AMYRIS.

Canac, P. (2019). Le guide des émotions olfactives - Equilibre et bien-être grâce à l’aromachologie. Chavannes-de-Bogis, Suisse : AMBRE.

Chabrillac, O. (2019). Âme de sorcière ou la magie du féminin. Paris, France : Solar.

Faucon, M. (2019). Traité d’aromathérapie scientifique et médicale - Les huiles essentielles. Paris, France : SANG TERRE.

PasseportSanté.net. (2011, juin 1). Le syndrome prémenstruel. Consulté le 23 avril 2020, à l’adresse https://www.passeportsante.net/fr/Maux/Problemes/Fiche.aspx?doc=syndrome_premenstruel_pm

Renouer avec notre féminin sacré. (2018, septembre 6). Consulté le 23 avril 2020, à l’adresse https://www.femininbio.com/sante-bien-etre/actualites-nouveautes/renouer-notre-feminin-sacre-74421

Widmer, A. (2018). Vivre avec la lune, c’est la vie ! Paris, France : edi8.

7 étapes pour vivre son « féminin sacré » au quotidien. (2018, octobre 16). Consulté le 22 avril 2020, à l’adresse https://www.femininbio.com/sante-bien-etre/conseils-astuces/7-etapes-vivre-feminin-sacre-quotidien-94238

Leave your thought